L’encens et son histoire

Ancien, mystérieux, voire mystique, l’encens intrigue. Bien plus qu’un simple parfumeur d’ambiance, ce dernier revêt de multiples fonctionnalités. Pour les comprendre, il convient de retourner des années et des années en arrière. Retraçons ensemble l’histoire de l’encens, de son avènement à aujourd’hui.

L’encens, qu’est-ce que c’est?

Les origines de l'encensL’encens ou oliban est, comme le dit la définition, une gomme résine aromatique. À l’origine de sa production, la famille des Burséracées, des arbres résineux. Notons que seuls les éléments mâles sont producteurs. Lorsqu’ils sont à maturité, ces derniers dépassent généralement les trois mètres de hauteur. Pour un encens de qualité, il convient toutefois d’attendre une bonne dizaine d’années avant la première récolte.

En parlant de récolte, sachez que l’encens blanc correspond à la cueillette automnale. L’encens dit roux est quant à lui recueilli au printemps. Pour procéder à la récolte, l’écorce est incisée de manière à dégager les concrétions de gomme-résine. La seconde partie de l’opération se déroule quelques semaines plus tard. Elle consiste alors à collecter les sécrétions de résine, durcies au contact de l’air.

Son origine

Si le mot « encens » ne fait son apparition dans la langue française qu’en 1135, son existence est toutefois bien plus ancienne. L’Homme y recourt en réalité depuis des millénaires. Son avènement semble être lié à celui du Bouddhisme, soit au 5ème siècle avant Jésus-Christ. Les Égyptiens de l’Antiquité, friands de parfums en tout genre, en faisaient un grand usage. L’encens était également apprécié des Romains.

Dans l’Antiquité, l’encens est considéré comme étant plus précieux encore que l’or. Certains royaumes arabes se sont d’ailleurs fortement enrichis à travers la connue « route de l’encens ». Rappelons qu’il fut également offert à Jésus Christ par les mages.

L’utilisation de l’encens

Aujourd’hui, chez nous, l’encens a vocation de parfumer nos intérieurs. Il peut également être associé à diverses pratiques de relaxation. Citons par exemple la méditation. Autrefois, il servait davantage à établir un lien entre soi et Dieu. Il était alors régulièrement si pas systématiquement, selon les religions, utilisés au moment de la prière. À l’heure actuelle, l’encens n’a pas déserté nos Églises. Il en est encore fait usage lors de certaines cérémonies.

Dangereux ?

Néanmoins, l’encens a à l’heure actuelle une plus mauvaise presse qu’auparavant. Sa dangerosité pour la santé est à ce titre souvent évoquée. Les encens chimiques, de synthèse, sont en effet connus pour avoir une incidence négative sur nos poumons et nos bronches. Mieux vaut donc n’utiliser que de l’encens 100% naturel. Les différents grossistes en encens sont les mieux à même de vous renseigner à ce sujet.

About Sophie L.

Sophie est l'une de nos meilleures spécialistes Actu. Toujours à l'affût d'une news susceptible d'intéresser nos lecteurs. Pour la contacter c'est ici

Check Also

renovation maison

Quels sont les travaux de rénovation les plus rentables pour votre maison ?

Rénover une maison a un coût non négligeable, toutefois ces travaux permettent à la fois …

Laisser un commentaire