Que faut-il savoir sur la vente occasionnelle de métal ?

Vous disposez d’appareils électroménagers défectueux chez vous ?

Si vous n’avez pas l’intention de les faire réparer, vous pouvez toujours en tirer des gains à travers une vente occasionnelle de métal. En effet, des professionnels de la ferraille recherchent quotidiennement ces types de matériels en vue d’une réutilisation. Certains rachètent ces métaux à des fins de recyclage.

Mais de quels métaux peut-on tirer les meilleurs prix ? Comment en trouver ? Que comprendre de l’encadrement juridique autour de cette vente ? Voici nos éléments de réponse.

Les métaux qui rapportent le plus d’argent

Avant de comprendre le processus de vente des métaux, il faut déjà savoir lesquels se rentabilisent le mieux. À cet effet, il importe de préciser qu’il ne s’agit pas ici de métaux précieux tels que l’or, l’argent ou encore le platine. Ces derniers coûtent très cher et ne s’achètent pas, ni ne se revendent auprès du ferrailleur à proximité.

Ainsi, il est plutôt question de simples métaux à l’instar du cuivre, du zinc, du plomb, etc. Évidemment, le cuivre se distingue du lot par sa valeur nettement supérieure à celle des autres. Il se vend ordinairement à plus de 5euros le kilogramme et peut valoir plus cher selon plusieurs facteurs.

Rendez-vous sur larechetterie.fr pour découvrir les prix actualisés du cuivre. Notons que ce métal constitue une valeur sûre pour laquelle il s’avère aisé de trouver de preneur. Pas d’inquiétudes pour en obtenir donc de la liquidité.

Le zinc et l’inox passent en deuxième position du classement des métaux les plus intéressants à travers un prix oscillant entre 2,4 de 2,5 euros le kilogramme. Ensuite viennent le plomb et l’aluminium qui valent chacun environs 1,80 le kilogramme. Pour finir, l’acier et le fer se retrouvent à la dernière position avec une valeur inférieure à 0,5 euro le Kilogramme.

Comment trouver du cuivre ?

Vous l’avez certainement compris, le cuivre demeure le métal le plus rentable. Il faut donc trouver des astuces pour en récupérer suffisamment dans votre entourage. Pour ce faire, commencez par discerner sans erreur des autres éléments qu’on peut trouver chez vous. Il s’agit d’une matière de couleur jaune orangé qui se manipule facilement. Ces propriétés physiques, chimiques et électriques lui valent d’être utilisé dans les installations électriques.

Ainsi, à l’occasion de vos travaux de rénovation électrique, récupérez le cuivre de vos différents câbles. Vous pouvez également en glaner dans vos appareils électriques (télévisions, téléphones…) hors d’usage. Faites-en un bon amas si vous voulez vraiment en tirer un bon prix.

Comment trouver d’autres métaux à rentabiliser

Hormis le cuivre, vous savez que le zinc, l’inox et le plomb peuvent également vous rapporter si vous en trouvez de manière consistante. Le zinc apparaît comme une matière très appréciée, mais assez rare dans un environnement résidentiel. Vous pourrez en trouver sur une vieille gouttière ou parmi les éléments constitutifs d’une ancienne toiture.

Pour l’inox, vous pouvez en récupérer quand vous changez d’évier. Si vous n’arrivez pas à déterminer quelle matière serait rentable, ramenez le lot chez l’acheteur. Il vous éclairera davantage sur le sujet. Faites toutefois preuve de vigilance de peur de vous faire avoir. Évitez surtout d’envisager la déchetterie pour tous vos anciens équipements de plomberie sans avoir essayé de rentabiliser.

Il existe en outre d’autres astuces pour récupérer davantage de métaux à vendre. Vous pouvez notamment vérifier les poubelles des voisins qui peuvent ne pas se préoccuper de ces détails. C’est l’occasion de récupérer du métal gratuitement. Pour aller plus loin, une fouille de bâtiments abandonnés, de bennes de chantiers non interdites d’accès, etc., pourra vous aider à trouver des métaux. Vous accomplissez par ricochet un geste utile à la sauvegarde de notre planète.

Processus de vente des métaux

Vous avez désormais une quantité intéressante de métal à vendre, mais vous ignorez comment procéder ? Commencez par vous adresser à un ferrailleur professionnel pour éviter les arnaques. Séparez ensuite les métaux convenablement pour les valoriser. Vous pouvez pour ce faire suivre des tutoriels sur internet. Du cuivre à la simple ferraille en passant par le zinc, l’inox… chaque métal requiert une certaine approche pour son extraction des diverses technologies et installations.

Pour finir, assurez-vous du respect des règles suivantes :

  • L’établissement d’un contrat

Il est fait obligation au vendeur ainsi qu’à l’acheteur d’établir un contrat avant toute transaction liée à un métal. Ce contrat doit mentionner les coordonnées complètes du professionnel et du vendeur, la date et le lieu de l’opération, la référence légale du professionnel (numéro SIRET), la désignation et le poids exact de l’objet de la transaction, etc.

  • La traçabilité du paiement

Le paiement ne doit en aucun cas s’effectuer en espèce. Exigez un chèque ou un virement bancaire selon l’importance de l’opération. Sachez qu’il s’agit d’une précaution qui protège aussi bien le vendeur que l’acheteur. En cas de rétractation ou de litige, toutes les preuves seront disponibles devant la juridiction compétente.

About Isabelle

Rédactrice en chef. De formation littéraire, elle apprécie plus particulièrement les articles mode et société.

Check Also

Des travaux ? Un conteneur de bureau !

Des travaux ? Un conteneur de bureau !

Les conteneurs de bureau sont les principaux alliés des travaux. S’ils s’adressent aux professionnels, les …